La réalisation d’un parc éolien entraîne une effervescence économique au sein de la région hôte. Les partenaires du projet éolien Apuiat se sont engagés à maximiser le contenu local et innu pour répondre aux nombreux besoins durant le développement, la construction et l’exploitation du parc.

 

Emplois

Le parc éolien Apuiat permettra la création de nombreux emplois dans la région de la Côte-Nord.

Pendant la phase de construction, 300 à 400 travailleurs seront requis pour réaliser les chemins, couler les fondations, enfouir le réseau collecteur, ériger les éoliennes et construire le poste élévateur. Divers corps de métiers seront mis à contribution :

  • Mécaniciens de chantier
  • Monteurs d’acier
  • Opérateurs d’équipement lourds
  • Électriciens
  • Charpentiers-menuisiers
  • Grutiers
  • Ferrailleurs
  • Arpenteurs
  • Monteurs de ligne
  • Soudeurs
  • Etc.

 

À ces emplois directs, plusieurs emplois indirects seront également requis pendant la construction pour répondre à plusieurs besoins tout au long du chantier: location de véhicules, alimentation, logement, etc.

Pour la période d’opération, environ 10 à 15 emplois directs permanents seront créés.

 

Comité de maximisation de retombées économiques

Un comité de maximisation des retombées économiques sera mis en place en collaboration avec les Innus, la ville de Port-Cartier et le milieu des affaires local.

Retombées économiques

Retombées économiques